7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 00:15
Les baroudeurs du Moule

Ou encore Les ambassadeurs du Lamentin. Les rapides de Saint-Louis. Voire même Les enfileurs de Petit-Canal. 

 

Il est permis de se demander où ils vont chercher tout ça. Et d'abord, qui sont-ils ?

 

Les clubs de boeufs tirants, naturellement.

Les baroudeurs du Moule

Les surfers n'avaient qu'à bien se tenir sur le spot de Salabouelle aujourd'hui. Des dizaines de magnifiques bovins avaient investi le site, idéal pour la compétition.

Les baroudeurs du Moule

La recette est simple. Prenez deux boeufs de belle taille (a vue de nez, plutôt des taureaux). Bichonnez-les de façon à ce qu'ils deviennent maousse costauds. Attelez-les à un cabrouet alourdi par une forte charge. Emportez avec vous un fouet pour stimuler les animaux, et quelques comparses que vous chargez de placer de belles cales en bois derrière les roues à chaque foi que les boeufs font une pause. 

 

Tout ça est très impressionnant. Leur force et leur beauté, bien que bovines, sont troublantes. Les meneurs de boeufs les encouragent avec des cris particuliers. La foule accompagne.

 

Et pendant ce temps, qui dure jusqu'au soir, on parle, on mange un bout et on boit.

Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule
Les baroudeurs du Moule

commentaires