10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 22:53
Mantin - Le Lamentin

Ce jour-là j'avais choisi de traiter Sainte-Rose, et comme ça j'aurais pu finir en empruntant la trace dite de Solitude.

 

Plutôt que Solitude, ce fut Lamentin, pour cause de pluie. Atmosphère et vocables mélancoliques, et puis comme c'est dimanche, il n'y a pas un rat ni un chat. Mais des poules, des boeufs, une mangouste et un héron bihoreau ! 

 

Un ancien maire du Lamentin était porté sur la culture (aisni que sur le rhum et les femmes, mais c'est une autre histoire). Grâce à lui, cette commune dispose d'un ciné-théâtre de belle taille, d'une médiathèque pleine comme un oeuf, d'un théâtre de verdure, et d'une petite dizaine d'oeuvres monumentales plus ou moins figuratives, et souvent pas mal du tout. Mais je ne vais rien vous montrer de tout ça, c'est ainsi ! 

 

Ce que je retiens de ce reportage, ce sont les plic-ploc de la pluie dans le canal, la ruelle qui mène à la baie de Blachon, les eaux usées qui se déversent directement dans la ravine, la brochette de poulettes sur un mur (qui ne picoraient même pas du pain dur), l'enclos marin destiné à accueillir les lamantins du Brésil, et le petit chemin dans les champs de canne avec la mangouste et les garde-boeufs.

Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin
Mantin - Le Lamentin

commentaires