3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 00:01
La mariée était en blanc

Ce premier août était particulier. Enfin un petit indice. Indice atmosphérique. Depuis des mois, l'atmosphère était chargée de brumes de sables, sans répit. Soustrayant au paysage la ligne violette des montagnes et des îles proches. Horizon kidnappé !

Feutre et aquarelle.

Feutre et aquarelle.

Et ce jour-là enfin, la clarté est revenue. Posée sur la page de Cluny, je profite de la lumière et du vent. Je me fais la Tête à l'Anglais sous toutes les coutures. C'est d'ailleurs la pleine saison pour les sternes, qui par milliers nichent sur cet îlet.

Crayon.

Crayon.

Mon nouveau feutre noir se délaie à l'eau, j'ai du mal à le maîtriser.

Ca bave un peu.

Ca bave un peu.

Sur ces entrefaites (entre-fêtes ?), une noce déboule sur la plage. Prennent des photos, sautent, sont heureux. La mariée est ravissante, toute noire dans sa robe blanche. Je leur offre le dessin et nous parlons un peu. Nous sommes presque voisins, et décidons de nous revoir. Un type m'a même demandé mon 06 !

 

 

 

commentaires