14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 19:33
La maîtresse en maillot de bain

Après deux semaines de voyage au Cambodge, je me décide à faire cap à l'ouest, et à rejoindre Siem Riep, la ville des temples fameux d'Angkor. 

 

J'y vais un peu à reculons, il semble que la fréquentation des lieux soit monstrueuse. Après 11 heures de bus depuis Kampot sur la côte sud, j'arrive le soir à Siem Riep. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Une grande ville très animée, un fleuve toujours cette fois c'est le Tonlé Sap. J'atterris dans un hôtel pour une fois assez chic (mais un chic qui me plaît, je vous en parlerai une autre fois). Chic mais une promo à 23 dollars !

La maîtresse en maillot de bain

Après un excellent repas dans le quartier très vivant du Psar Chaa, je me tape une nuit réparatrice dans ma suite familiale kitch. Au matin, je décide ne pas aller tout de suite m'agglutiner vers les temples et je me loue un vélo.

 

Je sors de la ville en direction du lac qui doit se trouver à une vingtaine de kilomètres de là. Au bout d'une heure, je n'ai pas bien avancé, il y a toujours quelque chose à regarder et je m'arrête toutes les cinq minutes.

La maîtresse en maillot de bain

Ah une jolie fresque sur le mur d'une cour, avec des mains d'enfants de toutes les couleurs. Je prends une photo. Une jeune femme m'ouvre la grille et me propose de visiter ce qui est en fait une petite école des faubourgs. Juste trois classes, et seulement 8 dollars par mois au lieu de 100 dollars en ville. "Smile of Angkgor School".

La maîtresse en maillot de bain

Je papote avec une instit, elle me montre les classes. Et nous comparons les noms donnés aux fruits, entre le Cambodge et les Antilles.

La maîtresse en maillot de bain

Puis je discute avec le directeur. Il me fait asseoir dans la cour et nous dialoguons.

 

Lui - Asseyons-nous bien en face pour parler. Ou vas-tu en vélo ?

Moi - Je vais voir le lac de Tonlé Sap.

Lui - Il faut que je t'explique le lac. Si tu y vas, tu ne le verras pas.

Moi - ?

Lui - C'est la saison sèche et il y a des roseaux. Les maisons flottantes seront loin du bord et à pied tu ne verras rien.

Moi - Ah bon. Ce n'est pas grave, j'avancerai sur la route, et je verrai bien d'autres choses.

Lui - Est-ce que tu voudrais bien revenir pour parler anglais aux enfants ? Pour qu'ils entendent un autre accent que le khmer.

Moi - Mais oui. Peut-être vendredi.

Lui - Ah non, pas peut-être ! Il faut répondre oui ou non. Et tu peux venir dès aujourd'hui.

Moi - OK, c'est oui pour vendredi.

La maîtresse en maillot de bain

Le jour dit je retourne sur les lieux dans l'après-midi. C'est l'heure de la récré et les enfants jouent pieds nus dans la cour. Ils viennent me parler. Puis nous allons en classe. Ils ont entre 9 et 11 ans environ, et nous parlons de tout et de rien. Je leur dessine des trucs au tableau en leur demandant comment ça s'appelle. La salle de classe est petite, assez sombre et chaude. Peu de moyens mais les enfants sont vifs et gentils.

La maîtresse en maillot de bain

Et drôlement doués. Regardez comme ils ont bien écrit leurs noms en sanscrit. Essayez d'en faire autant !

commentaires