21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 19:42
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs

Le coin des artistes - Rencontre improbable.

 

Cette femme est souriante. Le temps d'une discussion, elle a retrouvé ses souvenirs, et le goût de vivre.

 

On aperçoit un fauteuil roulant et le personnel soignant. Nous sommes aux Saules, où je suis allée aujourd'hui rendre visite à mon petit Papa. Dès que je l'ai réveillé, il a compris qui était là, et a suivi son fil avec pas mal de verve. Cette fois, le thème était l'Angleterre, je ne sais pas pourquoi. 

 

Face à nous une femme. Triste, fâchée. "J'en ai marre, je donne ma démission, je veux rentrer chez moi, je suis fatiguée". J'entame la conversation. Son esprit s'effiloche mais nous arrivons à quelque chose au bout d'un moment. Comme elle ne sait plus où elle habite, elle me montrer une carte où est inscrite son adresse. J'y lis aussi qu'elle est artiste plasticienne et je jette un oeil sur Internet. J'en reste baba.

Denise Bigot et ses colocs

Pas rien. Nait et passe son enfance à Tunis. Etudes d'histoire de l'art à la Sorbonne. Certificat d'archéologie, d'art du Moyen-Age, d'art moderne, d'esthétique et philosophie de l'art.

 

Etudie le dessin à l'atelier Charpentier, élève de Paul Colin.

 

Présidente du Comité National Français des Arts Plastiques de l'UNESCO.

 

J'en passe, encore plein de titres.

 

Ah oui, prix de la tapisserie française.

 

Denise Bigot et ses colocs

A évoquer sa vie, elle retrouve son allant. Je suis invitée chez elle. Elle n'a pas compris encore que chez elle maintenant, c'est ici. Je lui promets de retourner la voir.

 

Les autres pensionnaires ont surement aussi de belles choses enfouies en eux, mais ils ne les partageront plus.

Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs
Denise Bigot et ses colocs

Ces lieux ne sont pas aussi tristes qu'on pourrait le penser. 

 

commentaires

B. Hélène 04/06/2016 07:41

Bonjour Madame,

Denise Bigot est ma grand-mère.
Je suis émue de lire ce que vous avez écrit et je crois que mes proches le seront aussi lorsqu'ils liront votre article. Nous adorons Denise et sommes ravis qu'elle continue de faire sourire tous ceux qu'elle rencontre.
Vous pouvez répondre sur mon adresse e-mail, je serai ravie.

Hélène