11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 05:59
La nuit dernière, j'étais en forêt. Dans un arbre, une cabane qui tenait lieu de salle de bain, voire de piscine. J'ypénètre, et j'aperçois au fond un serpent rouge assez joli, mais je déguerpis quand même. 

Red-Snake-Thumb.jpg

Peinture acrylique, Ano 2003.

Pas de chance, il réussit à me mordre légèrement au genou. Ca ne m'a quasiment pas fait mal. J'ai réussi à balancer le serpent en bas de l'arbre, et j'ai appelé José Bové qui passait par là, en lui demandant qu'il identifie le serpent pour qu'on puisse me soigner. J'ai été prise en charge par une collègue de travail, mais avant de m'amener à l'hôpital, elle est passée chez elle pour brosser ses ignames qui étaient pleines de terre. Là, je commençais un peu à m'inquiéter. Mais mon genou ne me faisait pas souffrir et était à pein enflé. Puis, nous sommes enfin arrivés dans un centre de soin, en fait une belle villa versaillaise toute refaite à neuf, avec des tas de photos de famille aux murs. Le médecin me fait patienter dans une salle d'attente qui ressemble à un passe-plat.
Il s'occupe enfin de moi. Il me montre avec un sourire sadique une seringue avec une grosse et longue aiguille , mais ça ne m'inquiète pas plus que ça. Je lui demande quand même quelques secondes pour me concentrer. Puis il m'enfonce l'aiguille à la perpendiculaire dans la saignée du coude, jusq'à l'os. Même pas eu mal.

Je vous jure que c'est vrai, ça m'est arrivé en rêve.
Il faut dire que le week-end dernier, on a regardé Des serpents dans l'avion, ça doit y être pour quelque chose.

commentaires

isaboubou 01/07/2008 22:38

et bien si quelqu'un s'y connait en rêve , je serais bien curieuse dans connaître l'interprétation......

Marie 12/10/2007 01:24

Dis-donc quelle romancière tu fais ! J'étais dans le suspense à mort, je m'imaginais déjà Grand-mère paniquée quand tu lui aurais raconté ça au téléphone :-)