19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 01:45
'jour à tous.

Ce mode d'expression et de communication étant finalement multi-usages, j'entame donc une nouvelle série, sur les demandes qui me sont faites au fil des rencontres ou des appels téléphoniques, sur le thème inépuisable de l'expertise agronomique en général.

Lorsque des amis, des connaissances, des inconnus (les interlocuteurs téléphoniques, en général mes préférés) apprennent que je travaille à l'INRA, tilt, leur regard s'allume, et j'ai en général droit à deux types d'interventions :

1- "Ah mais alors vous êtes payés pour chercher ou pour trouver ?" (amusant non ?)
2- "Ah mais toi (vous) qui travaille(z) à l'INRA, est-ce que tu (vous) sa(is)(vez) pourquoi... ?

C'est donc cette seconde catégorie de questions que je me propose (tu veux bien dis ? Oui d'accord) de vous raconter. Raconte-moi une question. Avec les réponses en exclusivité régionale (le mondial c'était trop cher).

A la médiathèque, la mère d'un copain de mon fils :
"Figure-toi que dans la cour de l'école ousque j'travaille (elle est professeur des écoles), il y a un calebassier qui ne produit pas de calebasses. Comment ça se fait ?"
Je tente un "Euh peut-être que c'est une espèce qui ne fait que des pieds mâles ? " (et les pieds mâles comme chacun sait ne font pas de fruits, il ne font rien qu'à écraser les pieds des filles).
Elle : "Non non, j'ai rgardé sur internet, c'est une espèce dioécique" (du latin di : 2 et éco : maison : deux maisons, une pour le papa, une pour la maman). Me voilà ridiculisée par la toile, je touche le fond.
J'essaye alors : "Il a quel âge ton calebassier, il est peut-être trop jeune pour porter des fruits ?".
Elle : "Rho bin non, il a au moins 5 ans". Je n'insiste pas sur ce terrain mouvant.
Inspirée miraculeusement, je porte l'estocade finale (toujours finales les estocades) : "Tu es sure que c'est un calebassier ?". Je lis la détresse dans ses yeux, et elle se promet de me porter un échantillon un de ces jours.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés des suites de l'enquête.


Babette-038.jpg  Ceci n'est pas un calebassier, 
c'est une photo prise par Babette.



commentaires