11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 20:02



Certains d'entre vous avaient été informés que les Bubu projetaient de partir au bout du monde pour leur semaine de vacances estivale : la Dominique, située à environ 80 km de chez eux à vol de frégate. Avouez, vous êtes étonnés de ne pas en avoir d'écho sur ce merveilleux espace de communication et d'expression qu'est la blogosphère. Je dois avouer bien piteusement que notre détermination a fléchi à l'écoute du bulletin météo (sale temps, mer forte, dégueulis assuré). Le manque d'enthousiasme des aînés à partir peu avant la rentrée a également contribué à notre capitulation, et à un repli vers une destination moins exotique : Deshaies.

Adieu donc rastas, boiling water lake et autres Boas constrictors. Mais j'en ai profité pour exhumer mes crayons et ma boîte d'aquarelle. Première tentative, dont je ne suis pas mécontente, le dessin ci-dessus, qui explique le titre de cet article (Richesse, le nom bu petit bateau). Tout en crayonnant, les fesses dans le sable de la plage de Grande-Anse, mon inconscient me chuchotait des choses et j'avais une impression de déjà vécu, que j'ai mis sur le compte du soleil couchant qui me tapait sur la tronche. De retour au gîte, je m'empresse de montrer mon oeuvre à mon fan-club, et au même moment, la connection neuronale s'établit : j'ai déjà dessiné ce bateau il y a longtemps, au même endroit.

De retour à la maison après trois jours de bullage relativement intense, je me dirige sans hésiter vers la petite étagère jaune et bleue où est rangée une aquarelle que j'avais prêtée à Daniel, et qu'il a eu le mauvais goût de me restituer par la force des choses. La voici, j'ai vérifié, elle date de novembre 1988.



Alors c'est sûr, il y a des petites différences, mais Richesse est là, entre deux amandiers. En 20 ans, l'amandier a poussé, les abris de tôle ont été remplacés par une coquette case en bois, et Richesse s'est détériorée. Je ne sais pas pourquoi, cette petite histoire m'a rendue assez guillerette.

Rendez-vous dans 20 ans pour le jeu des 7 erreurs.

commentaires