19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 21:46

DSC03362.JPG

 

 

Jeu de mots vaseux. Normal, il va vaser un max dans les prochaines heures.

 

Vigilance orange que dit monsieur météo.

 

Les rivières vont gronder, enfler, charrier des débris dans leurs flôts brunis. Les rivières en crue me font penser à une image dans Tintin je ne sais plus où (ah ça me revient : le Lotus Bleu), où l'on voit une vache crevée le ventre en l'air dériver dans un fleuve tumultueux. 

 

Moi qui avait prévu un tour en vélo et un pique-nique à la rivière ce week-end, il va falloir se rabattre sur des plans nettement plus triviaux (grasse matinée jusqu'à 7 heures, tâches ménagères jusqu'à 7 heures et quart, ti-punch jusqu'à 20 heures).

 

Bien, c'est pas le tout mais il est 18h03, le jour décline, la pluie redouble (relâchement fatal au 2ème trimestre) et je dois enfourcher mon petit scooter noir et blanc et affronter les éléments pour rentrer chez moi.

 

La suite du bulletin météo un peu plus tard.

 

 

Sur la photo, c'est le talus de la nationale qui s'était mollement écroulé sur la chaussée après une longue période de pluies. Pas de victimes (seule une voiture a été un peu ensevelie, mais pas complètement), mais des milliers de mètres cubes de terre à déblayer. Comme je vous le dis.

commentaires