4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 00:50

img271.jpg

Over-blog commence à ne plus me plaire : il vient de me signifier qu'ayant été inactive pendant plus de 45 jours (tout ça ?) et conformément aux conditions générales d'utilisation (bande de rats), des contenus publicitaires avaient pu être affichés sur mon espace.

 

Ca va pas la tête ? On n'a même pas le droit de se mettre en hibernation ? D'être tant submergé d'émotions diverses que la connexion ne suit pas ? D'avoir vécu tellement de petites aventures géniales ou moins géniales qu'on ne sait pas par quel bout les prendre ?

 

Je relativise : il va suffire d'un petit article tel que celui-là pour désactiver les horribles pubs, dont je m'excuse platement auprès de mes milliers de lecteurs assidus. Je déteste la pub, qui nous fait envie de choses idiotes et inutiles. Alors qu'en faisant un tout petit effort, on arrive en moyenne et globalement à ne pas être trop bêtes, et à comprendre ce qui a un minimum d'importance.

 

J'ai fait de merveilleux voyages ces dernières semaines, pas toujours loin de chez moi. Je vous les raconterai un peu plus tard (de mémoire et dans le désordre : Petite-Terre, Désirade, Guyane, Les Saintes). Et vendredi je pars à Terre-de-Bas, l'ile sous le vent des Saintes.

 

Juste deux mots sur une aventure entomologique. Ayant débarqué sur l'îlet Cabri, une tête d'épingle probablement invisible sur Google map ou autre truc qui casse quand même pas mal la poésie du voyage, je suis tombée sur des nuées de papillons noirs. Celui ci-dessus  est posé sur une feuiile de mancenillier, un arbre plein d'une sève très acide, toxique et mortelle pour qui mange les petites pommes vertes (version tropicalisée de Blanche-Neige ?). Mais les chenilles mangent un arbuste nommé "savonnette". Alors les savonnettes de Cabri sont un peu déplumées ces temps-ci. Mais quelle beauté de voir ces dizaines de papillons  voleter dans le sous-bois.

commentaires

catherine 05/07/2012 18:41

c'est vrai que ça faisait longtemps !