16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 22:13

Vieux-Bourg-Babin-2012N-B.jpg

Bains d'argile en famille.

 

 

C'est assez réconfortant de se dire que la terre en a encore pour quelques milliards d'années à "vivre", jusqu'au moment où le soleil mettra la clé sous la porte. Ca nous laisse le temps d'évoluer tranquillement, de façonner le paysage et le climat grâce à notre merveilleuse technologie, et surtout de profiter de cette minuscule et merveilleuse interface qui nous permet de vivre (si peu de temps).

 

Ca pose quand même des questions. La vie s'éteindra-t-elle brusquement quand on aura dépassé la limite des conditions acceptables ? (moins de 12 jours de RTT par exemple). Est-ce qu'on évoluera vers des formes de vie complètement différentes des formes actuelles ? 

 

J'en étais là de mes pensées du samedi (parfois un peu noires, ayant souvent du mal à choisir dans la palette des possibles qui s'ouvre ce jour-là), quand j'ai eu le tort de tomber dans un livre, prêté par un ami (autre grande question : pourquoi les livres prêtés sont-ils mieux que les autres ?).

 

Alors ça s'appelle "Une histoire de tout, ou presque" de Bill Bryson. Pas terrible comme titre. Le style n'est pas non plus épatant, et le sujet est plutôt ardu. Il s'agit tout simplement de l'histoire des sciences, à commencer par le début (mais comment diable, et quand et pourquoi l'univers s'est-il créé, en quoi est-il fait, qu'est-ce qu'il fabrique, qu'a-t-il comme projets), pour passer ensuite à des questions beaucoup plus triviales (et la terre elle est vieille comment ? Qu'est-ce qu'il y a dedans ? Pourquoi le Yellowstone est-il aussi dangereux ?). On embraye évidememnt sur la biologie, et ensuite je ne sais pas, je n'en suis qu'à la page 324 sur 651.

 

Ce qui est sympa dans ce bouquin, ce n'est pas tant ce qu'il explique. Mais plutôt qui étaient tous ces savants, et comment ils ont fait pour découvrir tout ça, bien souvent avec pas grand-chose. Et comment ils se tiraient la bourre pour trouver avant les petits copains. Où comment des découvertes hyper-importantes ont pu rester ensilées des décennies pour des raisons diverses et variées.

 

Mais tout de même, j'ai découvert (j'aurais dû le savoir), que les astéroïdes n'étaient pas que des choses qui existent dans les films d'action, et que les gentils arrivent d'une façon ou d'une autre à faire rebrousser chemin.

 

Y'en a plein dans le ciel, qui peuvent très bien sans crier gare venir nous réduire à l'état de cellophane grillée. La probabilité de les repérer avant qu'ils n'arrivent est très faible, et ça vaut sans doute mieux. "Chers zozoditeurs, l'arrivée de l'astéroïde ZX-Lambda est prévue pour dans 6 mois, et le gouvernement va tout mettre en oeuvre pour réduire cette future fracture sociale qui ne manquerait pas d'en résulter". Si ça tombe sur le gouvernement Hollande, j'en connais qui vont gloser.

 

Alors je ne vous dis qu'une chose : profitons de ce foutu week-end sans modération aucune.

 

 

commentaires