11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 23:07

En-vrac-pour-vous-0091.JPG

 

Vous avez joué à ce jeu étant petit ? Autant de joueurs qu'on veut, chacun pose alternativement une main sur la main d'avant, et celle du dessous doit remonter dessus. Tout ça a le plus vite possible, ce qui dégénère générallement vers des glapissements de douleur et un fou-rire généralisé.

 

Eh bien cette image ne représente pas du tout le jeu de la main chaude, mais celui du "Quand je suis avec mes nièces, elles me peignent les ongles" (du verbe peindre et non peigner, qui s'applique davantage aux cheveux qu'aux ongles).

 

Je me laisse faire avec plaisir, enchaînant de bonne grâce la pose de la base, de la couche couleur n°1, puis n°2, et enfin du top-coat, qui permet mesdames de durcir le tout, et d'atteindre, tenez-vous bien, une pérénité d'environ 10 jours du dispositif. Sauf si vous faites le ménage, la cuisine, ou une via ferrata (très mauvais la via ferrata). Alors si on compte bien, et si vous n'avez subi aucune amputation, ça nous fait du 2 (mains) x 2 (pieds) x 5 (doigts) x 4 (couches) = le nombre considérable de 80 opérations. Multiplié par 6 (3 nièces, 1 Kim et pis moi).

 

Réflexions quasi systématiques des mâles de la famille passant à proximité sur la futilité de notre entreprise. Réponse non moins systématique de notre part : occupez-vous des parties charnues et postérieures de vos individus.

 

C'était donc l'épisode n°1 de mes vacances. Passionnant non ?

 

commentaires

Marie 15/08/2011 22:38


Trop coooool cet article:)
Je vais convertir le monde aux 4 couches de vernis hi hi !
Des bisous


Jeanne 15/08/2011 22:31


Wouhouuu et n'oublions pas les ongles de pieds à assortir ou non avec les ongles des mains !