13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:21

2013-01-29-16.01.52.jpg

 

 

Aujourd'hui, c'est le mercredi des cendres. Comme le temps est à la pluie (et au froid, en attestent chaussettes et chemise à manches longues), je doute que nous allions comme prévu faire brûler Vaval à la Pointe. Brulerait-il d'ailleurs sous la pluie ? Dommage, c'est le jour de Carnaval que je préfère. Noir et blanc pour tout le monde, blanc et noir pour les autres. Et peut-être la chance de voir Akiyo débouler au coin d'une rue.

 

J'en profite donc pour tenter de combler un peu le retard en matière narrative. Je n'ai guère l'esprit à la narration, mais je vais tâcher de déposer quelques images et impressions de ces dernières semaines, avant que tout ne parte dans les cendres de l'oubli.

 

Je commence par ces quelques jours en Guyane en janvier dernier. J'y étais pour travailler sur des projets plutôt sympas : un site internet documentaire sur l'agriculture et une étude sur la fertilité des sols à faire démarrer (petit psychodrame relationnel et financier).

 

Mais comme je ne suis pas d'un sérieux à toute épreuve, j'avais aussi prévu de voir un peu de pays. La photo là-haut, ce n'et pas un plat de broccolis à l'huile d'olive, mais la canopée qui s'offrait à ma vue. Petit tour en ULM à Kourou, la piste est juste à côté diu centre spatial, et la forêt toute proche.

 

2013-01-29-16.05.55.jpg

 

En deux coups de cuiller à pot, nous arrivons en bord de mer. 

 

2013-01-29-16.11.42.jpg

 

Les vaguelettes lèchent la mangrove, j'ai l'impression que je pourrais toucher les palétuviers. Je flippe un peu quand le pilote me passe le manche 30 secondes, et un peu plus quand il annonce qu'on se fait enfermer par du mauvais temps et qu'il faut rentrer sas tarder. 

 

Avant cet épisode aérien, il y eut un week-end du côté de Kaw. Balades en canoë (à moteur ce n'est pas Délivrance quand même) sur ces marais très habités (oiseaux).

 

Kaw-109.JPG

 

Un cormoran se sèche les ailes au soleil.

 

Kaw-128.JPG

 

Deux troglodytes à miroir s'apostrophent au détour d'un méandre.

 

Kaw-068.JPG

 

La buse urubu mime le vautour du même nom.

 

Kaw-098.JPG

 

Drôle de bestiole de grande taille : l'hoazin, fardé de bleu.

 

Une nuit en hamac sous un grand carbet avec les singes hurleurs qui n'ont que peu hurlé. Un arrêt au retour pour aller sur le site de nidification des coqs de roche. Quatre mâles d'un orange éclatant vus sur le "lek" (arène sur laquelle ils se dandinent pour s'attirer les faveurs des femelles), et une femelle marron terne. Discrétion mesdames.

 

Kaw-164.JPG

 

La route pour arriver jusqu'à Kaw réserve toujours des surprises, buse blanche, toucan, tortue imprudente. Pas de singe cette fois-ci.

 

Voilà, restons-en là. Je reprends cet article le lendemain : il n'a pas plu, je suis allée au Carnaval, et j'ai vu débouler le groupe Akiyo (Akiyo la, palé kon sa... Eh oh, eh oh, eh oh Angelina joli bateau, joli bateau... Magnifique, peut-être 500 personnes à frapper du fouet, et marcher d'un pas endiablé sur le quai Lefèbvre). 

 

Les cendres étaient finalement sèches. 40 jours de pénitence svp ! 

commentaires