24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 19:26

2014-01-14-10.02.34.jpg

 

"Je suis né au Surinam. Le médecin qui a accouché ma maman était hollandais. Il lui a dit que comme j'étais un beau garçon, il fallait m'appeler comme lui. Doornamboth. Je m'appelle Doornamboth Napo. Mais comme ce n'était pas facile à prononcer, on m'appelle Doorn.

 

Je suis Bushinengué. J'avais commencé à faire mes études, mais à 8 ans j'ai dû arrêter car mon père avait eu des problèmes. Et mes filles ont fait des études d'avocates en France, parce que ça m'avait fait mal au coeur.

 

Je crois que je suis le 3ème enfant. Avant il n'y avait pas de dispensaire, mais des sages-femmes traditionnelles au village.

 

Avant, je travaillais dans le tourisme."

 

Tout celà est dit d'une voix très douce, avec un léger accent anglais ou hollandais.

 

J'ai rencontré Napo en Guyane il y a peu, lors d'un séjour professionnel. Je faisais la tournée des quelques agriculteurs qui avaient accepté d'essayer nos nouvelles variétés de poivrons. Sa parcelle était très bien entretenue, il avait fait creuser deux canaux pour drainer, pour la somme de 500 Euros. Son "exploitation" était située en bord d'abattis, et il avait une case en bois sommaire, sur pilotis.

 

2014-01-14-09.53.27.jpg

 

"On est là la semaine, et le week-end on revient dans notre maison à Saint-Laurent du Maroni. Comme on n'avait pas encore eu le bail amphithéotique, je n'avais pas osé construire ma maison ici. Alors on a fabriqué quelque chose de simple, et la vraie maison est là-bas".

 

Je fais remarquer à mes compagons de visite que 500 Euros c'est beaucoup, et que Napo doit quand même avoir un certain revenu. Ils m'apprennent qu'avant de devenir agriculteur, Napo emmenait des gens se balader sur le fleuve. Mais un beau jour, il s'est fait voler pirogues et moteurs, et ça a été terminé.

 

Retrée chez mes hôtes à Kourou, je leur raconte l'histoire.

 

"Napo ? Ca me dit queque chose, il n'était pas piroguier à Saint-Laurent ? Ily a une quinzaine d'années, il nous a transporté un ULM sur une partie du fleuve. Un très bon piroguier, un type sympa."

 

Et de retrouver une vieille photo, sitôt scannée.

 

Sans-titre-Numerisation-26.jpg

 

Le monde est petit et le temps est court.

 

commentaires

Rony Napo 20/05/2018 00:29

bonsoir, je viens de tomber sur votre blog et j'aimerais vous contacter pour en parler... je suis l'un des fils de Napo

Claudie 11/06/2018 14:34

Bonjour Rony, nous pouvons nous écrire par mail ? claudie.pavis@gmail.com

Hermine Roquet 13/03/2018 11:58

Bonjour Claudie!

Votre blog est très intéressant. J'aimerai pouvoir échanger avec vous, auriez-vous une adresse mail à laquelle je pourrai vous écrire? Merci!

Claudie 22/03/2018 18:26

Bonjour Hermine, oui c'est claudie.pavis@gmail.com