26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 23:02

Délibérémment, peu de points de repères où d'explications poussées ne seront données.

Il faut parfois avoir le sens de l'ellipse, tel le satelitte moyen avant sa mise sur orbite circulaire, et néanmoins géostationnaire.

 

Ariane-202.JPG

 

A ce propos, voici la trace du tir n°202, depuis la plage des Roches.

 

Que faire quand le temps menace ? Partir malgré tout. Route du Gallion. Roura (son église, son fleuve, tous deux sous la pluie battante). Une route de crête qui mène au marais de Kaw. Des morphos qui animent les rives de la petite crique vers la droite.  

 

Marais-de-Kaw-Guyane.jpg

 

Enfin le marais.

 

Imaginez juste quelques centaines (?) d'hectares habités par des oiseaux, des insectes, des caïmans noirs, quelques anacondas gourmands (ils ont le droit), et ces plantes dont j'ai oublié les nom. 

 

Sans bateau, aucune chance de découvrir tout ça, ça sera pour la prochaine fois.

Mais il y a la trace de la montagne Favard toute proche qui nous tend les bras, et parait-il ses dendrobates (Internet n'est pas fait pour les chiens).

 

 

Dendrobates-tinctorius-Guyane.JPG

 

Il faut arriver au bout du chemin pour en voir une.

 

Roches-gravees.JPG

 

Ainsi que des roches gravées par nos ancêtres les Amérindiens.

 

En quittant les lieux, un rugissement m'inquiète. Un cochon-bois prêt à charger ? Une tronçonneuse déréglée ? Que nenni, sans doute un singe hurleur à la cime de l'arbre, inquiet de notre présebgvfnceml: (désolée, là c'est le chat qui a pris appui sur le clavier pour monter en haut de son étagère favorite). Présence disais-je.

 

Cimetiere-Kaw-Favard.JPG

 

A la descente, un petit cimetière crypté. 

 

Il reste à aller sur le site des Coqs de Roche. Un chemin qui descend dans une ravine en forêt plutôt rabougrie. Le sol est partour rocheux, ce qui explique la  petite taille des arbres. Entrelacs de racines, la pluie des derniers jours montre le chemin qui ruisselle. En bas, des cavernes qui abritent les nids de coqs en saison de reproduction. Ambiance secrète, fraîche et mystérieuse. Pas de coqs mais bien d'autres choses.

commentaires

Jeanne 27/05/2011 15:10


C'est donc ça la fusée dont tu me parlais dans le mail, tout s'éclaire :)