28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 22:07

61280_162036673812899_100000197032037_561213_5423768_n.jpg

Belle âme qui s'envole, Tillet, 25 septembre 2010.

 

Allez allez, il est dit je ne sais où que l'écriture peut être une thérapie.

Mais je ne suis pas malade.

Ou pas trop. Ou je l'ai pas fait exprès.

Comme Jacques Brel avec le chat.

 

C'est là que je réalise que ma vie a été une succession de chances et de bonheurs presque sans faille. Avec juste ce qu'il faut de difficultés pour apprécier le quotidien avec passion déraisonnable. La mécanique s'est un peu déréglée ces temps-ci, pas directement pour moi mais pour mes proches. Je n'ai pas encore réussi à pleurer vraiment sur la perte d'Abidji, je ne sais pas pourquoi.

 

Bon, j'étais à Versailles ya pa lontan, et je n'ai pas pu mempêcher de photographier les trottoirs sous toutes les coutures. C'est pas croyable ce que ça peut être  beau quand on regarde de près. Vous n'échappez donc pas, mes chers compatriotes, à ces fragments d'asphalte.

 

Face-a-face.jpg

Moi Tarzan, toi Jane.

 

Vent-du-matin.jpg

Vent du matin ?

 

Egyptienne.JPG

Egyptienne égarée sur le trottoir.

 

Reverie.JPG

Sois pas triste, c'est pas gravats.

 

Reseau.jpg

Ca passe et ça casse.

 

Petale.JPG

Possibilité d'une île et d'un volcan.

 

La-feuille-d-automne.jpg

Automne absolu.

commentaires

tehachepe 08/10/2010 18:43


très beau contre pied et qui plus est
de la part d'une houllebcquienne distinguée
on va déguster ce soir
A+