9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 22:50

Pas moyen de faire le moindre dessin dans les Alpes, trop occupée à être en vacances.

De retour à Versailles, c'était comme à Chamonix, avec un peu moins de pente. Tout blanc, tout beau.

 

Aquarelle-Fausse-reposes2.jpg

On sent la crispation dans les doigts (et les fesses) de la barbouilleuse, posée le cul dans la neige. Avec fesses et cul dans la même phrase, l'audience du blog va grimper sérieusement.

 

Aquarelle-Fausses-reposes.jpg

Déjà moins crispée, j'ai pigé le coup et celle-là est faite depuis mon lit. Le pinceau a refusé de voir la barre d'immeuble sur la droite.

 

Aquerlle-etang-ville-d-avray.jpg

Qu'on se le dise, il s'agit d'un troupeau de mouettes rieuses (celles de Gaston) posées sur un étang gelé.

commentaires

Jeanne 10/01/2011 10:54


Belle représentation de ce que pourrait être notre vue au réveil sans les immeubles d'en face :)