19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 23:58
img102.jpg

Il n'y a eu qu'une petite pluie depuis l'épisode volcanique de la semaine dernière, et seulement 2 matins de rosée. Les cendres sont peu à peu chassées par le vent, mais malgré tout encore omniprésentes. Le temps est insolemment beau, un vrai carême. Ce mercredi des Cendres, avant d'aller au grand déboulé de Pointe-à-Pitre suivre les groupes de carnaval en noir et blanc, j'ai pris un bain d'ocre et de turquoise en face de Montserrat. Le cratère se situe au point culminant, il a été bien ébréché. Les zones plus claires correspondent à des dépôts successifs de matériaux volcaniques.
Depuis 1995, de telles éruptions arrivent plusieurs fois par an. Cette fois, on en a parlé car ça a causé du dérangement à des français. Porthmouth, l'ancienne capitale, gît sous plusieurs mètres d'épaisseur de cendres.
Tois ou quatre mille habitants sont restés, ils se sont installés dans la partie moins montagneuse, et ont reconstruit.
Ils sont tenaces. Détail étonnant : les Beatles ont enregistré dans des studios qui existaient là-bas "an tan lontan".

commentaires