30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 21:42

Darwin_Une-d57bf.jpg

Ce gars-là me plaît bien plus que Freud, qui avait l'air coincé complet.

 

Et puis passer une partie de sa vie à regarder les petits oiseaux, pour en sortir des idées géniales sur l'évolution, je dis chapeau.

 

Moi quand je regarde les petits oiseaux, ça me fait plutôt un grand vide dans la tête, agréable au demeurant.

 

Je n'ai pas retenu le détail de ce que j'ai lu dans le bouquin d'Ameisen, mais grosso modo, j'ai appris qu'il existe des espèces d'oiseaux qui font du jardinage.

 

Certains fabriquent des tonelles, et se mettent au bout, pour que les doudous potentielles qui passent par là les voient au bout de ce petit tunnel végétal. Comme une petite scène de théâtre où le bellâtre se produirait.

 

Et alors en plus, pour attirer l'attention des filles, il dispose des petits objets sur les parois de la tonnelle. De la déco en quelque sorte.

 

Et ce n'est pas fini, tenez-vous bien. Ils mettent les plus petits objets à l'entrée du tunnel, les moyens au milieu, et les gros au fond. De cette façon, lorsque les têtes de linottes regardent la tonelle, elles ont l'impression que tous les objets sont de la même taille. Ce qui donne une impression de mise en scène, et ça met bien en valeur le Casanova à plumes.

 

Etonnant non ? 

 

Certains chercheurs se sont amusés (zont que ça à faire...) à changer de place les objets, les plus gros devant, les plus petits derrière. Je vous le donne en mille, eh bien la femelle boude quand c'est comme ça. Snobe le mâle. Va voir ailleurs si les tonelles sont mieux décorées.

 

A quoi ça tient la séduction, je vous le demande.

commentaires