12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:39

Piton-de-la-fournaise.JPG

 

35 000 km aller-retour pour rapporter une seule aquarelle de La Réunion, c'est peu. D'autant plus que je n'en suis pas vraiment satisfaite, le site était renversant. Mesdames et messieurs, vous ditinguez en arrière plan le Piton de la Fournaise, dégagé de tout nuage s'il vous plaît. Derrière lui, c'est-à-dire plein sud, vous (ainsi que la lave fréquemment) dévallez vers la mer, en passant sur le Grand Brûlé. En premier plan, la Plaine des Sables, noire de scories et rouge de quelque oxyde de fer probablement issu des tréfonds de la terre.

 

Je ne suis pas montée sur le volcan pour une simple raison. Mes cuisses accusaient un niveau de courbatures de 45 sur l'échelle de Richter, dont je vous expliquerai la raison une autre fois. Avec mon amie Arielle, nous avons donc opté pour un poulet 3 merveilles au gîte du coin, et une pause aquarelle en surplomb de la Plaine des Sables. Arielle est étonnante, elle connaît le nom de tous les pitons, toutes les vallées, tous les trous et toutes les bosses, chacuns très nombreux, de la Réunion. Ci-dessous, elle  m'explique.

 

Super-Arielle.jpg

 

"Alors là tu vois, ça descend direct à la mer, 1 500 mètres de dénivelé, on peut le faire en courant c'est plus sympa"

 

On ne m'ôtera pas de l'idée qu'on n'est pas tous faits pareil.

Prochain article : plus plat, plus chaud : Saint-Denis (220 000 habitants).

 

J'avais oublié : le panneau qui dit attention volcan. Oui, mais comment faire attention ?

Panneau-volcan.jpg

commentaires

A

moi je trouve ctte aquarelle parfaite


Répondre