3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 15:07

Nouvelle rubrique : Rimèd razié. Autrement dit Plantes médicinales.

Zèb pou d'bwa

On n'apprend jamais aussi bien qu'en pratiquant.

Hier, je rentrais chez moi un peu énervée. Au moment de refermer ce foutu portail, je me suis scalpé un bout de peau sur le bras. C'est fou ce que la peau devient fragile passé 25 ans. Bon, 50 ans. Alors à 60 j'vous dis pas.

 

Dans mon minuscule malheur, j'ai de la chance. Ruddy mon voisin en connaît un bout sur les plantes, qu'elles se mangent, qu'elles fassent joli ou qu'elles soignent. Il m'a expliqué que dans le chemin qui va à la rivière, il y a une petit plante qui s'appelle Zèb pou d'bwa, parce que quand on l'écrase, elle sent le pou de bois. La termitière.

 

Et surtout, elle est un excellentissime cicatrisant (je rapporte les termes de mon référent plantouzes).

Zèb pou d'bwa

La recette est simple.

Mixez une bonne poignée

de feuilles fraîchement ramassées. Aussi les tiges

Dans de l'huile. Par exemple d'olive

Passez au chinois (qui vous le rendra)

Et voila

 

Zèb pou d'bwa

Morale de l'histoire

Point ne t'énerveras en revenant chez toi

Ainsi éviteras la blessure du bras 

Et celle plus perfide qui touche à ton karma

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 21:37
Un dimanche au musée

Portes ouvertes au musée Edgar Clerc, qui domine l'océan bleu profond et la baie du Moule. La conservatrice est gironde et explique un tas de choses sur les calinagos qui vécurent dans le coin il y a quelques mille deux cents ans.

Un dimanche au musée

Elle reconnaît qu'on ne sait pas vraiment ce que sont ces objets à trois pointes. Sans doute des statuettes dédiées à la nature, mais comment en être sûr ?

Un dimanche au musée

Cet homme fut enterré avec quelques lambis en guise de déco. Les morts étaient placés en position de foetus dans leur sépulture, et sans doute emballés de tissu, ce qui leur a permis de garder la pose.

Un dimanche au musée

Les chiens aussi bénéficiaient de funérailles.

Un dimanche au musée

Pas si mal les journées du patrimoine.

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 19:39
Pourquoi le 14 septembre ?

Et pas le 13 ni le 15 ?

 

Et puis qu'est-ce que c'est que ces choses blanches ? Une escadrille de colombes sur le fil à linge ? Des chauves-souris albinos ? Cinq croissants de lune dans le ciel de mes rêves ?

Un certain jour de l'année, elles se donnent le mot. Pour s'épanouir au même moment, sous l'action de l'air du temps.

 

Pourquoi le 14 septembre ?

Mes petites à moi habitent là, sur le tronc des palmiers-céleris, plantés par feu Alain. J'en profite pour te dire Alain que j'ai résisté à la horde de crétins qui voulaient toujours couper tes palmiers. "Ca fait pas propre et les feuilles abîment les voitures". Il aurait fallu qu'ils me passent sur le corps (hum) pour arriver à leurs fins.

Pourquoi le 14 septembre ?Pourquoi le 14 septembre ?
Pourquoi le 14 septembre ?

En dé-zoomant progressivement, on comprend mieux. Il s'agit d'une espèce d'Orchidée sauvage de Guadeloupe (dont le nom va peut-être me revenir un de ces jours). Ce qu'elle a d'extraordinaire (en plus d'être extraordinairement mignonne comme fleur), c'est que partout sur le territoire, elle fleurit le même jour. Boum, explosion de blanc ! J'ai d'ailleurs pris les photos un poil trop tard, c'était hier, et là elles ont perdu leur belle érection (re-hum). Et ce soir, tout ça ne sera plus qu'un joli souvenir.

Pourquoi le 14 septembre ?

Dommage qu'elles ne fleurissent pas le premier mai.

17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 23:46

Sans-titre-copie-5.jpg

 

Il est presque temps encore, nous sommes le 17 août.

Madame Z souffle ses bougies.

Ici, sur la terrasse de Poirier, en compagnie je crois de Balthazar, ou de Miss Marple.

 

Mwen pa oublié'w Zabou.

9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 23:07

Mais qu'est ce que c'est encore que ce truc ?

 

JC-Colibri_huppe_bananier.jpg

            Colibri se délectant du nectar d'une fleur de bananier. Dessin Jean Chevallier.

 

 

Musa, c'est le nom latin (et néanmoins poétique) des bananiers. Et net, c'est le réseau tout internaute sait ça.

 

Ma journée de travail a consisté à participer à un séminaire qui met en réseau les gens qui conservent et valorisent des collections de Bananiers. Alors plus cosmopolite tu meurs, il y avait des gens de presque partout où on peut cultiver des bananiers. De mémoire :

 

Musa-Phong.jpg

Phong : un jeune Vietnamien extraordinairement timide,

 

2013-12-09-15.27.54.jpg

Brian : un nord-américain extrêmement extraverti,

 

2013-12-09-15.30.26.jpg

Uma : une Indienne en sari qui nous a avoué que son principal problème pour garder sa collection de Bananiers en état, ce sont les éléphants, qui viennent régulièrement piétiner ce qui peut l'être,

 

2013-12-09-16.28.03.jpg

Nicolas : un belge qui n'avait pas l'accent belge

 

2013-12-09-14.35.22.jpg

Brigitte : une canadienne qui avait l'accent canadien, et Agus : un minuscule indonésien plein d'humour,

 

Musa-Muhangi.png

Muhangi : un ougandais presque bleu tellement il était noir,

Emmanuel : un camerounais suffisant,

 

Musa-Tahiti.jpg

Maurice : un tahitien jovial à chemise à fleurs,

Jorge : un costa-ricain qui m'a proposé d'organiser mes prochaines vacances dans son beau pays,

 

Musa-Janay.jpg

Janay : une sympathique brésilienne (euphémisme ?),

 

Musa-Edmond.jpg

Edmond : un belge retraité, le ponte de la banane,

 

Et moi et moi et moi (une ménagère de plus de 50 ans arrivée là par hasard).

 

J'aime bien des journées comme ça.

30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 15:25

Sans-titre.jpg

 

C'est une phrase prononcée ce matin par mon amie Aude, assise au bord de son étal, qu'elle inaugurait aujourd'hui même. Elle vend des petits bancs de bois, brut ou traité, nature ou peint. A ce propos, j'en ai réservé un, peint aux couleurs rasta, avec sur le côté une incrustation d'une feuille de ganja. Ahhh des drogués ! C'est tout simplement joli une feuille de ganja.

 

Or donc en passant, je vois qu'Aude est en plein discussion avec des babylones (keufs, flics, policiers, poulets) municipaux. Je me gare pour aller chercher mon poulet fermier réservé de bon matin auprès du camion de Maïtre Coq, puis les agents de police étant partis, je vais tailler le bout de gras avec Aude. En général, elle n'apprécie guère la maréchaussée, mais la la discussion fut relativement cordiale.

 

Rapport d'intervention :

 

"Alors le flic me dit tout de suite : vous savez madame, ici c'est comme en France, il faut une autorisation pour faire de la vente. Je lui réponds en créole : mwen moun Gwadloup, mwen pa moun Fwans. Comme si parce que je suis blanche, je ne sais pas comment ça marche ici !".

 

Introduction un peu longue pour vous dire que je reprends à mon compte l'expression. Ca fait 27 ans aujourd'hui que j'ai commencé ma vie en Guadeloupe, et j'avais d'ailleurs 27 ans. La moitié de ma vie. A ceux qui disent "Oh mais on doit tourner en rond sur une île comme ça", je répondrais deux choses. Que d'abord cette îlle n'est pas ronde du tout. Et qu'au bout de 27 ans, il reste encore des tas de choses à découvrir.

 

2013-11-30-10.03.47.jpg

 

Exemple. Ce matin j'emmène Cécile ma belle-mère à La Pointe, nous musardons au marché de la Darse. Et là je me lance, j'achète pour la première fois de ma demi-vie un lot de groseilles pays. Deux Euros (ça c'est normal, tout est à 2 Euros au marché, c'est plus simple). Les groseilles pays sont en fait des fleurs d'une plante de la famille des Hibiscus, qui sont récoltées et préparées traditionnellement à la période de Noël. Pour en faire sirop et jus.

 

2013-11-30-11.31.44.jpg

 

Voilà. J'ai donc à l'heure où je vous parle les mains toutes rouges, j'ai commencé la préparation. Que je vous relaterai un peu plus tard lorsque j'aurai atteint le résultat.

 

Tchip ! Tourner en rond s'ils savaient.

 

Ci-dessous les photos volées de l'escapade en ville.

 

2013-11-30-09.30.53.jpg

 

Cherche locataire d'urgence.

 

Sans-titre3.jpg

 

Marchande lumineuse.

 

2013-11-30-09.51.09.jpg

 

C'est chou les étals de la Darse.

 

2013-11-30-09.56.37.jpg

 

Le thon c'est bon.

 

2013-11-30-10.02.02.jpg

 

Ki bitin ? Des krab mon cher.

 

Sans-titre2.jpg

 

La grâce.

 

2013-11-30-10.26.24.jpg

 

Si elle le dit, nous la croyons.

 

2013-11-30-10.28.42.jpg

 

En bref, un samedi lumineux, tout est encore possible.

 

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 17:46

Il y a quelques mois, une énigme planait régulièrement dans mon ciel.

 

Planait n'est sans doute pas le bon terme, puisqu'il s'agissait d'un hélicoptère. Dit-on d'un hélicoptère qu'il rotait ? Probablement pas, mais j'arrête là toute disgression sémantique (jusqu'à la prochaine fois).

 

2013-04-03-12.27.32.jpg

 

En gros, je voyais presque tous les jours un hélico passer avec un gros truc suspendu.

 

J'ai d'abord pensé, en voyant que l'engin venait du massif de la Soufrière, qu'il démontait les vieux équipements de télécommunication présents sur la Citerne (qui soit dit en passant défigurent le site - esscusez ma fibre écolo mais les opérateurs une fois que l'équipement est amorti et les pépettes rentrées, laissent tout en plan).

 

Mais ensuite, je n'ai plus pu penser ça, car le trajet emprunté était chaque jour différent.

 

J'ai donc donné ma langue au chat. En étant tout de même très épatée par l'adresse du pilote, c'était quand même un gros zinzin qu'il trimballait à faible altitude.

 

Le chat me l'a bien rendue, puisqu'au hasard d'une discussion de comptoir, j'ai pu apprendre que le gros hexagone était en fait un instrument de mesure de l'électromagnétisme et du magnétisme. Comme je vous le dis. "Cette double mesure permettra de collecter l'empreinte des roches et de dévoiler le sous-sol jusqu'à au moins 200 mètres de profondeur" nous dit le France-Antilles du 18 mars 2013. Strip-tease du sous-sol en quelque sorte.

 

198887__photo-nude-black-white-body-figure-girl-long-hair-l.jpg

 

Mais à quoi ça sert ? Pas le strip-tease dont chacun sait à quoi il sert, mais la double mesure magnétisme/électro-magnétisme ?

 

Eh bien à cartographier les ressources géologiques de la Guadeloupe. En ligne de mire notamment, de nouvelles ressources en eau et géothermie.

 

Na.

23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 20:50

Manzel-Marie.JPG

 

Une petite comptine créole nous dit "Manzel Marie, fèmé pot la ou diab ka vinn".

En d'autres termes "Mademoiselle Marie, fermez-votre porte où le diable va entrer"

 

Les Manzel Marie, ce sont les sensitives, qui referment leurs folioles sous la caresse du vent ou des mains d'enfants.

Manzel Marie ne le restera que jusqu'à demain, après quoi elle deviendra Man Marie.

 

Qu'on se le dise !

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 00:04

25271152jimmy-dreux-jpg

 

Qui est mon chouchou ?

 

Jimmy Dreux, Pointois de son état. Secondairement skipper de la Route du Rhum sur un 40 pieds "Voile 44 Région Guadeloupe". Wouloooo ! Voile 44, c'est le club de Goyave, et on a souvent navigué avec Jimmy, un super bon moniteur. En plus, il ressemble à un gros nounours et il rigole tout le temps.

 

Bon, il a pris l'option sud après avoir pas mal tergiversé, et on peut dire qu'il est dans la pétole. A l'heure où je vous parle, il fait du 3,6 noeuds et n'a pas dépassé le milieu de l'Espagne. Mais bon, il est encore en course, et on peut espérer que les vents vont forcir dans ce secteur.

 

J'espère quand même qu'il a pris suffisamment à manger...

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 17:42

 Douche.jpg

 

Vite fait sur le gaz avant de partir en réunion...

 C'est l'époque du bac français, je propose le sujet suivant :

 "Pourquoi d'après vous est-il si difficile de se laver les dents sous la douche ?"

 Je ramasse les copies demain. Un plus sera donnée à l'argumentation symbolique et expérimentale.

 

C'est donc Marie qui obtient la meilleure note, ayant été la seule à avoir répondu. La réponse était argumentée, certes, mais pas expérimentalement : lorsqu'on se lave les dents, on ferme la bouche. Par conséquent on doit respirer par le nez. Or, lorsqu'on se trouve sous sa douche, il est très difficile de respirer par le nez (sauf exceptions morphologiques que le bon goût m'interdit d'évoquer ici). Allez, 12/20 pour Marinette.